Comment entretenir mon terrarium

Au programme dans cet article

Comment entretenir mon terrarium ?

Que c’est beau un terrarium ! Ça va bien de partout, dans la chambre, dans le salon, dans la cuisine … Mais il ne faut pas oublier que c’est une plante, et qu’elle nécessite donc un entretien, comme toute plante. Selon le type de terrarium et le type de plante, l’entretien est différent, mais de manière générale, un terrarium n’a pas un besoin d’un arrosage trop fréquent.
Une règle est valable pour tous les types de terrariums : ne les exposez jamais à la lumière directe du soleil ! Le verre faisant un effet loupe, cela finira par brûler la plante.

Les terrariums ouverts

Les terrariums ouverts, aussi appelés terrariums non autonomes, ont un besoin en eau qui peut se rapprocher des plantes vertes traditionnelles. La seule différence, c’est qu’elles sont plus ou moins isolées par le verre.

Les cactus

Le cactus de manière générale est une plante peu gourmande en eau. Lorsque vous avez un cactus, il n’est pas nécessaire de l’arroser plus de 2 fois par mois. De plus, la terre dont la composition sableuse la rend plus drainante qu’un terreau classique est généralement recouverte de cailloux, ce qui ralentit l’assèchement de cette dernière.

Les ginsengs

Avec le ginseng, l’entretien est un peu plus régulier. Arrosez une fois par semaine minimum, et en petite quantité. Le ginseng est une plante qui se développe relativement rapidement, et qui prendra un peu plus de place au fur et à mesure. Il est également important de retirer ses feuilles mortes ou abimées lorsque c’est nécessaire.

Les « mix »

Les terrariums aux plantes vertes plus classiques ont un besoin en eau qui se rapproche du ginseng : arrosez environ une fois par semaine en petite quantité, et enlevez les feuilles et les herbes mortes ou abîmées lorsque cela s’impose.

Les terrariums autonomes

Les terrariums autonomes sont, comme leur nom l’indique : autonomes. C’est-à-dire qu’il n’y a besoin de les arroser qu’une fois pour plusieurs mois : l’eau va créer un cycle dans le terrarium, et la plante vivra sans problème.
Alors pour ce qui est de l’arrosage, quelles que soient les plantes dans le terrarium, les règles sont les mêmes : il faut arroser lorsqu’il n’y a plus du tout de condensation sur le verre du terrarium pendant plusieurs jours consécutifs. Tant qu’il y en a, c’est que le cycle est encore actif. À l’inverse, si de grosses gouttes ruissellent sur le verre, il est nécessaire d’aérer le terrarium en enlevant le bouchon quelques heures par jour pendant plusieurs jours pour que le surplus d’eau s’évapore.